Le coûteux réveil d’un voyage en utopie : 78 millions!

Alors que l’initiative mise sur la construction d’un seul parking souterrain bien situé, puisqu’au cœur de l’activité de Vevey, les opposants, de vertus écologiques drapés, veulent en construire deux, si ce n’est trois avec celui d’Hauteville (en zone agricole !). Et d’accuser ensuite les initiants d’être des bétonneurs acharnés. Alors que la construction du parking sous la Place du Marché sera financée par des fonds privés, les opposants, de préoccupations sociales bardés, veulent faire payer leurs deux, voire trois parkings aux Veveysans. Et d’accuser ensuite les initiants d’être dépensiers avec l’argent du contribuable. Une rhétorique qui masque l’objectif des opposants : avoir gain de cause envers et contre tout. Car autant le parking d’Entre-deux-Villes que celui de Gare Nord sont jugés difficilement rentables, surtout celui d’Entre-deux-Villes qui a fait fuir les investisseurs, parce que trop chers à construire. Sans parler du fait que si Gare Nord devait voir le jour – ce qui est de moins en moins sûr vu les oppositions qui l’accablent – le bon sens voudrait qu’il soit avant tout dévolu aux pendulaires.

Alors, qu’est-ce que cela donne en chiffres ? Sans tenir compte du parking d’Hauteville, la facture s’élève à quelque chose comme 78 millions de francs. Soit 38 millions pour le parking de Gare Nord dont 35 pour le bâtiment avec le parking en sous-sol et 3 millions pour assainir le sol, gravement pollué. Soit encore 28 millions pour le parking d’Entre-deux-Villes, décomposés en 22,4 millions pour le parking, 4.2 millions pour les importants aménagements extérieurs du fait l’emplacement et 1.4 million pour les inévitables dépassements découlant de la complexité du chantier. Nous voilà à 66 millions auxquels s’ajoutent les 12 millions destinés à financer l’aménagement de la Place du Marché dans le cadre d’Amour et d’eau fraîche, le projet de la Municipalité opposé à l’initiative. Assurément, la douche sera bien fraîche pour les Veveysans qui ne couperont pas à une hausse d’impôts !

  1. Parkings périphériques d’Hautevillet et La Veyre: le désert!
  2. Des parkings rapidement opérationnels: que du vent!